C’est aujourd’hui un fauteuil de style Henri IV que vous fait découvrir votre tapisser Gérénov. De bonne facture, ces assises se font assez rares. Pourtant, elles rappelleront à quelques-uns les salles à manger conviviales et pleines de vie de leurs grand-mères. Pour ce modèle plutôt droit et nu, flirtant avec la chaise, notre expert a choisi un joli tissu de chez Nobilis.


Renovation d'un fauteuil Henri IV



Un petit fauteuil propice aux ébénistes.

Approchez-vous un instant : savez-vous qu’avec son petit air austère et son bois foncé, ce fauteuil a contribué à l’émergence du savoir-faire d’ébéniste ? En effet, il faut bien prendre le temps d’observer son allure, ses bras, appelés accotoirs, finement torsadés. Avez-vous prêté attention à cette tête animale sur la tête des accoudoirs ? A l’époque, on appelait ces mobiliers timidement rembourrés, des chaises à bras. Elles ont muté au fil de l’Histoire pour devenir nos fauteuils chéris, moelleux, parfois même avachis. Ici, pour la rénovation de ce fauteuil Henri IV, on a d’ailleurs conservé une assise plus dure que le dossier. Le tissu a été tendu sur le dos avant de regarnir de mousse.

Rénovation d’un fauteuil Henri IV : le zoom.

Gérénov a aimé l’originalité de la forme de cette assise. Classique mais remarquable, elle se rapproche dans l’esprit du fauteuil Voltaire, et offre de belles possibilités de créer un nouvel objet chic, adapté au luxe citadin. La sélection du velours Massimo de la collection Atelier Saint Germain de chez Nobilis était donc une évidence. Cette matière noble associée au coloris Cerise choisi parmi 50 teintes disponibles dédramatise le côté strict et ramène de la chaleur. La teinte est soutenue par une lézarde de chez Houlès pour la finition pour un rendu vraiment harmonieux.

Pratique !

Ces tissus très robustes ont également été traités avec un après anti-tâches et anti-déperlement qui permet de nettoyer avec un simple chiffon humide.